Enfin seul

J’aime mes longues promenades nocturnes dans la capitale car au fur et à mesure que la nuit avance, on a l’impression d’être seul au monde.
Une ville qui m’est devenue difficilement supportable en pleine journée (les voitures, le bruit, trop de gens !), devient un village inhabité où chaque coin de rue, chaque bâtiment s’offre enfin dénudé à nos yeux.
Enfin seul !

Work in progress
× Internet Explorer is missing updates required to view this site properly. Click here to update. OR even better, try out other great browsers, Chrome and Firefox are top of the best.