Les ombres du jour

A l’exception de la photographie de portrait, j’ai un réel problème avec les photographies réalisées en plein jour.
Trop de détails, d’éléments qui parasitent la composition du plan, et qui font que le regard se perd dans la photographie.
Avec le contre-jour et le travail sur les ombres et les silhouettes, on simplifie la composition du plan à l’extrême, en se débarrassant des détails superflus et de la profondeur de champs.
Le regard est alors concentré sur le sujet.

09/2011
× Internet Explorer is missing updates required to view this site properly. Click here to update. OR even better, try out other great browsers, Chrome and Firefox are top of the best.